Union des Français de l'étranger
Représentation de Bâle - Suisse

Cliquez ici pour modifier le sous-titre

Votre équipe

Nous sommes à votre service pour vous accueillir dans la région de Bâle.

Florence Bucher

Trésorière

Lysiane Lutz

Présidente

Laurence Lutz

Vice-Présidente

 
 

Histoire de l'UFE

Une idée est née

Replaçons-nous dans le contexte, 1927, presque 10 ans déjà que la grande guerre est terminée. La France se remet doucement. La troisième République bat son plein, Gaston Doumergue, Président de la République inaugure le Boulevard Haussmann, le PIB de la France est de 390 milliards de Francs et Simone Veil vient de naitre.


Homme généreux et efficace, Gabriel WERNLÉ, journaliste franco-suisse, prend l’initiative en 1927, de fonder l’Union des Français de l’Étranger. Il demeure, jusqu’à sa mort, son animateur dynamique et obstiné.

Nos premiers pas

Dès lors, de nombreux efforts sont déployés pour resserrer les liens entre les expatriés et la France, et pour faire reconnaître par les pouvoirs publics leurs droits à égalité avec ceux des Français de France.

L’UFE agit seule de 1927 à 1948. 


Elle travaille ensuite en liaison étroite avec les Sénateurs représentant les Français établis hors de France élus en application de la loi du 27 Octobre 1946, à l’élaboration de laquelle elle a pris une part essentielle. Elle pourra ensuite s’appuyer, à partir de 1948, sur le Conseil Supérieur des Français de l’Etranger (Assemblée des Français de l’Etranger), dont elle a, enfin, obtenu la création. L’UFE est fière du chemin parcouru.

Le passeport Français

Reconnue d’utilité publique en 1936, seule association représentative des Français de l’étranger jusque dans les années 1980, l’UFE est donc à l’origine des fondements de tous les droits accordés à nos compatriotes Français expatriés. Pour l’anecdote, jusqu’en 1980, l’UFE figure sur la dernière page de tous les passeports Français comme l’organisme à contacter en cas de déplacement ou de séjour à l’étranger.
Notre association a fêté ses 90 ans d’existence.